SCHILICK-ECOLOGIE Schilick-Ecologie

Facebook S.E

Vous êtes sur la page :

Réduction de l'éclairage public à Schiltigheim

Reduction-de-l-eclairage-public-a-Schiltigheim

Après une réunion d'information aux citoyens du quartier le 18 septembre 2018, la phase test de réduction de l'éclairage public sur le quartier a débuté le 1er octobre 2018 pour une période 3 mois. Il s'agissait d'effectuer une coupure entre 23h30 et 6h00 du matin des lampadaires de milieux de rue dans les rues d'Ingwiller, de Saint-Dié, de Saales, du Donon, du Fondeur, de la Pomme et des Vosges, seuls restaient allumés toute la nuit les lampadaires situés aux carrefours.

Comme elle s'y était engagée lors de la mise en place de cette phase test, la municipalité a organisé une rencontre pour faire le bilan de l'opération le mercredi 9 janvier 2019 avec les habitants du secteur concerné.

Les citoyens présents ont souhaité quasiment unanimement que cette opération de diminution nocturne de l'éclairage perdure .

Témoignages des riverains

«  Je suis p√®re de deux filles, jeunes adultes, qui rentrent r√©guli√®rement √† des heures tardives. Elles trouvent cette initiative pertinente et aimeraient que cette diminution soit √©largie √† d'autres quartiers de notre ville.  »
«  Je pars au travail vers 4h00 du matin, le lampadaire devant chez moi est un de ceux qui sont √©teints. Personnellement je ne suis absolument pas emb√™t√©, au contraire je trouve agr√©able d'avoir une luminosit√© adoucie.  »

Jean-Marie VOGT, adjoint √† la Maire, a annonc√© que l'√©conomie annuelle r√©alisable pour ce quartier test gr√Ęce √† cette r√©duction est de 1360€.
A l'√©chelle de l'ensemble de la ville, cela pourrait repr√©senter jusqu'√† 80 000€.

Pollution lumineuse et santé

Jean-Michel LAZOU, correspondant régional de l'ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes https://www.anpcen.fr/) était présent lors de la réunion de bilan du 9 janvier. Il a expliqué que l'absence de vraie nuit n'est pas seulement un gaspillage inutile d'énergie électrique, mais que la pollution lumineuse représente aussi un danger grandissant pour les êtres vivants.

Les rythmes biologiques des espèces du vivant, qu'il s'agisse de la flore, de la faune ou des humains, sont notablement perturbés par les nuisances et pollutions lumineuses, en particulier pour les êtres humains. La mélatonine est une hormone qui régule en particulier le cycle du sommeil et influe grandement sur sa qualité. La sécrétion naturelle de la mélatonine par l'organisme nous protège contre le développement de certaines maladies. De nombreuses études scientifiques en cours recherchent une probable corrélation entre le développement de ces maladies et (parmi d'autres causes) le sur-éclairage, la perturbation de l'alternance naturelle du jour et de la nuit et la pollution lumineuse généralisée. Les humains sont en effet de moins en moins exposés à la lumière naturelle le jour et de plus en plus à la lumière artificielle la nuit, et des études montrent que ces lumières artificielles nocturnes ont un impact majeur sur la synchronisation de notre horloge biologique interne.

L'association ANPCEN est prête à apporter bénévolement et gratuitement ses conseils et son expertise indépendante, comme elle le fait depuis des années auprès de nombreuses communes françaises, notamment dans notre région.

Nouvelles règles pour limiter les nuisances

A la suite d'une décision du Conseil d'Etat et après un recours de l'ANPCEN et deux autres ONG dénonçant l'inaction du gouvernement en la matière, celui-ci a fait publier au Journal Officiel le 28 décembre 2018 de nouvelles règles pour limiter les nuisances et la pollution lumineuse qui affectent la santé humaine, le développement des végétaux et des espèces nocturnes.

La Ville de Schiltigheim est donc très fière de s'inscrire d'ores et déjà dans le cadre de la diminution de l'éclairage public par le biais de cette expérimentation qui sera, dans les prochains mois, élargie aux quartiers limitrophes de la zone test, soit dans les rues de de Sarrebourg et de Lauterbourg.

Par la suite, une réflexion sera menée, en concertation avec les riverains, sur la diminution de l'éclairage des parcs de la commune.

Info sur la pollution lumineuse : https://www.scop-les2rives.eu/intranet/ddqestrasbourg2018/05%20-%20Session%205,%20février%202019/ANPCEN%20-%20Pollution%20lumineuse%20nocturne%2008.02.19.pdf

Posté par Jean-Marie le 26 mars 2019 - 11h16

© SE



Schilick Ecologie 37, rue de Vendenheim - 67300 Schiltigheim | Tél : 06 83 77 01 85 | Courriel : contact@schilick-ecologie.org |